Ange­bot Tages­be­treu­ung / Off­re Gar­de­ries2019-01-09T14:49:30+00:00

Gar­de­ries

Vous sou­hai­tez con­ci­lier famil­le et car­ri­è­re ? Alors, essay­ez not­re accueil prés­co­la­i­re ou paras­co­la­i­re. Vot­re enfant y vivra des moments inou­bli­ables et vot­re jour­née aura à nou­veau 24 heu­res.
Crè­ches et gar­de­ries

Un exemp­le — Chaque crè­che Rudolf Stei­ner a ses par­ti­cu­la­rités. Néan­moins, le jeu libre, la ron­de et l’histoire fina­le sont des élé­ments com­muns à tou­tes. C’est pour­quoi un seul exemp­le vous est pro­po­sé ci-après.

Les enfants sont dépo­sés pen­dant la péri­ode d’arrivée. Un petit déjeu­ner est à la dis­po­si­ti­on de ceux qui ont faim. Les petits com­men­cent à jou­er libre­ment dès leur arri­vée. Des jou­ets simp­les en maté­ri­aux natu­rels per­met­tent à l’activité et à l’imagination de se déploy­er de façon opti­ma­le. Il y a par exemp­le une cui­sine pour enfants, des blocs de bois, des piè­ces de tis­su, des pou­pées et des vête­ments pour les habil­ler, des bal­les en matiè­res tres­sées ou tis­sées, des sacs qui font du bruit, des hoch­ets à clo­chet­tes, du maté­ri­el de motri­ci­té: glis­ser ou grim­per sti­mu­lent ain­si les facul­tés motri­ces.

Le jeu libre est sui­vi de la ron­de qui est une séquence diri­gée. Ce sont des jeux ges­tu­els, une peti­te dan­se ou une chan­son. Les enfants les plus âgés sont assis en demi-cer­cle, les plus jeu­nes s’installent en dif­férents end­roits. Leurs thè­mes sont inspi­rés des sai­sons. Les jeux ges­tu­els peu­vent repré­sen­ter, par exemp­le, la fabri­ca­ti­on du pain à par­tir du grain que l’on récol­te et que l’on moud. Cer­tains enfants font les ges­tes tan­dis que d’autres se con­ten­tent de regar­der.

Puis il y a la pau­se et le chan­ge. Assis sur des chai­ses, les enfants forment un cer­cle autour d’une peti­te table et cha­cun se sert en fruits et en pain. Ensui­te, on chan­ge les enfants et on leur fait un brin de toi­let­te. Sitôt prêt, l’enfant peut sor­tir. Le repas et les soins con­tri­bue­nt lar­ge­ment à éta­b­lir la con­fi­an­ce, le lien et un sen­ti­ment de sécu­rité.

Voi­ci venu le moment du jeu libre à l’extérieur. Tous les jours, les enfants vont en pro­me­na­de ou au jar­din. Là, il y a un bac à sable, des rigo­les, un point d’eau, une peti­te mai­son, de nom­breu­ses pos­si­bi­lités d’escalade, bref, tout ce qu’il faut pour jou­er. Les enfants aident volon­tiers aus­si à des travaux de jar­di­na­ge tels que plan­ter, semer ou récol­ter. Ce faisant, ils appren­nent tout natu­rel­lement des tech­ni­ques de cul­tu­re essen­ti­el­les.

À 11h30, il y a le tour­nus et la clô­tu­re de la mati­née. Les enfants qui ne restent pas tou­te la jour­née par­tent à ce moment-là tan­dis que d’autres nous rejoig­n­ent et res­te­ront jusqu’au soir. La mati­née se ter­mi­ne par un petit spec­ta­cle de mari­on­net­tes qui est joué sur une table ou sur les genoux.

Puis c’est l’heure du déjeu­ner. On instal­le les enfants à table sur leurs sièges Tripp-Trapp ou leurs chai­ses de bébé. Il y a un ritu­el au début et à la fin du repas – des paro­les ou une chan­son, par exemp­le. La cui­sine est végé­ta­ri­en­ne, sai­son­niè­re et régio­na­le. Après le déjeu­ner, il y a la peti­te toi­let­te: il faut se bros­ser les dents, se laver les mains et le visa­ge.

Vient ensui­te la sies­te. Il y a géné­ra­le­ment des piè­ces réser­vées à la sies­te que l’on obscur­cit à ce moment-là. Les plus petits dorment dans leur lit, les plus grands sur des nat­tes.

Le dérou­le­ment de l’après-midi repro­du­it celui de la mati­née — avec des con­te­nus dif­férents, bien enten­du. Les péri­odes se suc­cè­dent donc ain­si: après le tour­nus, il y a jeu libre, ron­de, goû­ter, sor­tie et départ.

La crè­che est ouver­te aux enfants âgés de 8 mois à 4 ans. En règ­le géné­ra­le, les par­ents ver­sent une con­tri­bu­ti­on men­su­el­le en fonc­tion du nombre de jour­nées de pré­sence de l’enfant. Pour les nour­ris­sons de moins de 18 mois, la con­tri­bu­ti­on est plus éle­vée que pour les enfants plus âgés

Nous vous recom­man­dons de res­ter avec vot­re enfant à la crè­che pen­dant les pre­miers temps. La durée de la péri­ode d’acclimatation se déci­de au cas par cas. Ce qui impor­te, c’est que l’enfant ait suf­fi­sam­ment de temps pour s’habituer à sa nou­vel­le per­son­ne de réfé­rence.

Les gar­de­ries et les crè­ches sont habi­tu­el­lement des asso­cia­ti­ons dotées d’un con­seil d’administration qui est com­po­sé de par­ents, de col­la­bo­ra­teurs ou d’autres per­son­nes intéres­sées. Habi­tu­el­lement, une gar­de­rie est gérée par une respons­able ou par une équi­pe respons­able.

Les hor­ai­res, qui vari­ent d’une crè­che à l’autre, peu­vent être les sui­v­ants :

Ouver­tu­re: de 7h à 18h
Arri­vée: ent­re 7h et 8h30.
Départ: ent­re 16h30 et 18h
Tour­nus: ent­re 11h30 et 14h quand les enfants ne restent pas tou­te la jour­née.

Rens­eig­nez-vous sur les hor­ai­res au lieu de vot­re choix.

Chaque gar­de­rie paras­co­la­i­re a ses par­ti­cu­la­rités, sur­tout en ce qui con­cer­ne les hor­ai­res, le dérou­le­ment des activités et l’âge des enfants. Néan­moins, il y a des élé­ments com­muns à tous tels que la sor­tie ou le moment de repos. C’est pour­quoi un seul exemp­le vous est pro­po­sé ci-après.

A l’heure du déjeu­ner, les enfants arriv­ent des clas­ses et du jar­din d’enfants de l’école. Jusqu’au déjeu­ner, il y a accueil des arri­v­ants et jeu.

Ensui­te, il y a un repas enca­dré varié, bio­lo­gi­que et végé­ta­ri­en. C’est un moment de ren­cont­re et de con­vi­via­lité où alter­nent exu­bé­ran­ce joyeu­se et cal­me apaisant. Les enfants appren­nent à être atten­tifs à leurs pro­p­res besoins et à ceux des autres. Après le repas, on se bros­se les dents.

Vient ensui­te le moment de repos avec l’histoire pour les petits, les devoirs sur­veil­lés pour les plus grands et des jeux silen­cieux pour tous les autres.

Au repos suc­cè­de l’animation car on sort par tous les temps. On va en forêt, sur des ter­rains de jeux hors de l’école, dans de peti­tes grot­tes et des gor­ges ou sur les ter­rains de jeux de l’école. Les enfants grim­pent, sculptent ou s’assoient autour d’un feu. On joue à chat per­ché, à cache-cache, aux gen­dar­mes et aux vole­urs ou encore au foot. Avec tous leurs sens, les enfants font l’expérience du cycle de la natu­re.

Jusqu’à 18h ou 18h30, la fin de l’après-midi est con­s­a­crée au jeu, au goû­ter et aux peti­tes tâches. Puis, peu à peu, cha­cun retourne à la mai­son.

En ce qui con­cer­ne les heu­res d’ouverture et l’âge des enfants, les éco­les dif­fè­rent les unes des autres, géné­ra­le­ment en fonc­tion des besoins des par­ents. Cer­tai­nes éco­les off­rent un ser­vice paras­co­la­i­re pour les péri­odes mar­gi­na­les. Les par­ents peu­vent y dépo­ser leurs enfants avant l’ouverture de l’école. Dans d’autres, l’accueil paras­co­la­i­re ne com­mence qu’à midi.

Dans la plu­part des cas, la crè­che ou la gar­de­rie paras­co­la­i­re font par­tie d’une éco­le qui est géné­ra­le­ment orga­ni­sée en asso­cia­ti­on, l’encadrement est assu­ré par une équi­pe et la direc­tion par une seu­le per­son­ne.

Schul­er­gän­zen­de Tages­be­treu­ung / Hort
Schul­er­gän­zen­de Tages­be­treu­ung / Hort

Un exemp­le – Chaque gar­de­rie paras­co­la­i­re a ses par­ti­cu­la­rités, sur­tout en ce qui con­cer­ne les hor­ai­res, le dérou­le­ment des activités et l’âge des enfants. Néan­moins, il y a des élé­ments com­muns à tous tels que la sor­tie ou le moment de repos. C’est pour­quoi un seul exemp­le vous est pro­po­sé ci-après.

De 11h30 à 12h40 – Arri­vée et moment de jeu A l’heure du déjeu­ner, les enfants arriv­ent des clas­ses et du jar­din d’enfants de l’école. Jusqu’au déjeu­ner, il y a l’accueil des arri­v­ants et du jeu.

De 12h20 à 13h15 Repas enca­dré – Le repas est varié, bio­lo­gi­que et végé­ta­ri­en. C’est un moment de ren­cont­re et de con­vi­via­lité où alter­nent une exu­bé­ran­ce joyeu­se et un cal­me repo­sant. Les enfants appren­nent à être atten­tifs à leurs pro­p­res besoins et à ceux des autres. Après le repas, on se bros­se les dents.

De 13h15 à 14h30 Jeu, his­toire et devoirs sur­veil­lés – Main­ten­ant c’est l’heure de la sies­te avec l’histoire pour les petits, les devoirs sur­veil­lés pour les plus grands et des jeux silen­cieux pour tous les autres.

De 14h30 à 16h Sor­tie – On sort par tous les temps. On va en forêt, sur des ter­rains de jeux hors de l’école, dans des peti­tes grot­tes et des gor­ges ou sur les ter­rains de jeux de l’école. Les enfants grim­pent, sculptent ou s’assoient autour d’un feu. On joue à chat per­ché, à cache-cache, aux gen­dar­mes et aux vole­urs ou bien au foot. Les enfants font l’expérience du cycle de la natu­re avec tous leurs sens.

De 16h à 18h Goû­ter, tâches et jeu – Le goû­ter, ce sont des sand­wi­ches et des fruits pour cal­mer les peti­tes faims. Ensui­te, on débarr­as­se la table, on pas­se l’aspirateur, on net­to­ie le lav­abo, on char­ge et on déchar­ge le lave-vais­sel­le. Cha­cun a une tâche et fait quel­que cho­se pour les autres. Dans la der­niè­re heu­re, on reprend les jeux, baby-foot ou jeux de socié­té. Puis peu à peu, cha­cun retourne à la mai­son.

En ce qui con­cer­ne les heu­res d’ouverture et l’âge des enfants, les éco­les dif­fè­rent les unes des autres, géné­ra­le­ment en fonc­tion des besoins des par­ents. Cer­tai­nes éco­les off­rent un ser­vice paras­co­la­i­re pour les péri­odes mar­gi­na­les. Les par­ents peu­vent y dépo­ser leurs enfants avant l’ouverture de l’école. Dans d’autres, l’accueil paras­co­la­i­re ne com­mence qu’à midi.

Dans la plu­part des cas, la crè­che ou la gar­de­rie paras­co­la­i­re font par­tie d’une éco­le qui est géné­ra­le­ment orga­ni­sée en asso­cia­ti­on, l’encadrement est assu­ré par une équi­pe et la direc­tion par une seu­le per­son­ne.

Fai­re un sta­ge d’essai ou inscri­re son enfant, c’est faci­le.
Nos grou­pes de jeu, nos jardins d’enfants et nos éco­les pro­po­sent des sta­ges d’essai et des jour­nées por­tes ouver­tes. L’inscription com­por­te géné­ra­le­ment un ent­re­ti­en d’information, un sta­ge d’essai qui per­met de déter­mi­ner la matu­rité de l’élève, et un ent­re­ti­en finan­cier. Il est pos­si­ble d’inscrire son enfant à tout moment. Pre­nez sim­ple­ment con­tact avec l’école de vot­re choix.
Stand­ort fin­den
Diese Webseite nutzt Cookies. OK